Plantin, Bible polyglotte, Anvers (1570)

Christophe Plantin, imprimeur français installé à Anvers, alors sous domination espagnole, entreprend l'édition d'une Bible polyglotte à la demande de Philippe II, roi d'Espagne. Robert Granjon, à Anvers de 1563 à 1570, grave une quarantaine de caractères pour Plantin, notamment des adaptations des romains de Garamond en plus petit corps. D’autres créateurs sont sollicités : Ameet Tavernier, Guillaume I Le Bé, Hendrik van den Keere et J. M. Schmidt. Le Bé, notamment, fournit des lettres hébraïques. Plantin publie une épreuve des caractères destinés à la Bible polyglotte aux conseillers de Philippe II. La parution de l'ouvrage, désigné également sous le terme de « Bible royale », s'échelonne de 1568 à 1572. Le retentissement dans le monde catholique est considérable, et Plantin est honoré du titre d’« architypographe du roi », bénéficiant du monopole de l’impression des ouvrages ecclésiastiques pour le royaume d’Espagne et son empire. Son imprimerie devient un haut lieu de la Contre-Réforme catholique.