Histoire du roi de Bohême (1830)

La lithographie et la gravure sur bois de bout, popularisées au début du XIXe siècle, permettent d'obtenir une finesse comparable à celle de la gravure sur cuivre, sans nécessiter un deuxième passage en machine. L'édition connaît un essor des images de plus en plus étroitement associées au texte : livres pour enfants, journaux, revues techniques bénéficient de l'apport d'une illustration riche et largement déployée dans la page. En 1830, paraît chez L. Hauman et Cie, à Bruxelles, puis chez Delangle, à Paris, l'Histoire du roi de Bohême et de ses sept châteaux de Charles Nodier (1780-1844), illustrations de Tony Johannot (1803-1852), gravées sur bois de bout par Porret. Il s'agit d'un ouvrage-manifeste du Romantisme français : récit étrange et divaguant, constellé de caricatures et de vignettes grotesques, composé de la plus improbable des manières. Nodier se référe d'évidence à Sterne et son Tristram Shandy, mais il emprunte également aux mises en page des périodiques à deux sous et à la presse illustrée. Le titre d'ouverture est dans le pur style Didot, toutefois au tiers du livre une seconde ouverture, à l'éclectisme typographique affirmé, est sous titrée : « pastiche ». Délire narratif, orthographique et typographique, le Roi de Bohême déstructure l'ordonnance coutumière du livre. Les chapitres se succèdent sans aucune logique, « Position » ne dispose que de deux lignes et une vignette. Dans le chapitre « Protestation », Nodier revendique d'agencer les lettres comme bon lui semble. Les caractères courants sont employés en divers corps ; des séries d'alignements dessinent parfois des figures, trois lignes sont placées à l'envers dans le chapitre « Distraction », etc. Redécouvert par les Surréalistes dans les années 1930, l'ouvrage est depuis considéré comme un chef d'œuvre de la période romantique. On peut trouver l'ouvrage complet sur gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k108013v/f9.image

Voir : Marie-Jeanne Boisacq-Generet, Tradition et modernité dans Histoire du Roi de Bohême et de ses sept châteaux de Charles Nodier, Paris, Champion, 1994.