Débuts de l'art de l'affiche (1840 vers)

La lithographie en noir et blanc est le mode d'impression privilégié de l'affiche jusque dans les années 1880, à partir desquelles la chormolithographie va installer la couleur sur les murs des villes. Des essais de « mise en couleur » se font jour avec Rouchon et son procédé qui s'apparente au papier peint. Des imprimeurs lithographes proposent des aplats. On voit même des affiches à tirage limitée réhaussées à gouache. Les premières affiches illustrées, dans les années 1830-1840, de petits formats, sont surtout destinées aux vitrines des commerces (la librairie notamment). Si des artistes, comme Daumier ou Manet, prêtent leur concours à certaines créations, c'est en livrant une composition que l'éditeur et l'imprimeur inscrivent à leur convenance dans des cadres typographiques.