William Morris et la Kelmscott Press (1890)

William Morris (1834-1896), peintre, architecte, décorateur, poète, écrivain, militant socialiste, est un des artistes et des penseurs marquants de l'époque victorienne. Avec le critique John Ruskin, les peintres D.G. Rossetti et Edward Burnes-Jones, il se prononce contre l'essor, les injustices et le mauvais goût de la société industrielle. Il est un des inspirateurs du mouvement des Arts and Crafts. En 1891, il fonde la Kelmscott Press, qui promeut les valeurs de l'artisanat en typographie et milite pour un retour à l'esthétique de la Renaissance. Il dessine lui-même les caractères utilisés pour de précieux ouvrages qu'il orne de lettrines, de bordures et que ses amis illustrent, selon les modèles des plus beaux incunables. Le Golden (1891), le Troy, puis le Chaucer revisitent les traits et les formes des types gothiques ou jensoniens.
Voir: http://www.citrinitas.com/history_of_viscom/images/19th_century/kelmscott.html