Toulouse-Lautrec, graphismes (1891-1900)

La contribution de Toulouse-Lautrec à de nombreux imprimés qui associent texte et image le place en contact direct avec la typographie, que ce soit pour des partitions musicales, des programmes, des menus ou des jaquettes de livres. Outre qu'il dessine parfois lui-même la lettre directement sur la pierre lithographique (pour des menus ou des cartes de visite), il dialogue avec les typographes et contribue aux choix des lettres et des compositions, comme c'est le cas pour « Nib », supplément de la Revue Blanche, dont il suggère d'ailleurs le concept – un échange entre un écrivain et un illustrateur – à son directeur Thadée Natanson.