Georges Hugnet, Marcel Duchamp, La septième face du dé (1936)

Le surréaliste Georges Hugnet publie La septième face du dé, chez Jeanne Bucher, en 1936. « Poèmes-découpages » selon ses termes, confrontant dans chaque double une page typographiée, composée par lui-même dans une vaste palette de caractères, et une page de collages (extraits de presse et photos). Marcel Duchamp réalise la couverture, associant une photo d'un de ses ready-made – Why not sneeze Rose Sélavy ? (1921) – et un titre composé en lettres fantaisie romantiques, dont les empattements portent les noms des grandes figures chères aux surréalistes. Il est à noter que Marcel Duchamp s'est approprié l'« alphabet lapidaire monstre » dessiné par Jean Midolle, que celui-ci avait publié dans son Spécimen des écritures modernes (1834-1835), en substituant aux noms des écrivains et des musiciens que Midolle avait inscrits dans les empattements ceux du Panthéon surréaliste : Arnim, Sade, Lautréamont, etc. Hugnet et Duchamp réalisent pour vingt des 270 exemplaires du tirage une reliure dite « cigarette ».

Document : bibliothèque Jacques Doucet