Tolmer, Mise en page, The Theory and Practice of Layout (1931)

Alfred Tolmer (1875-1957) est un éditeur publicitaire parisien dont l'atelier réalise des conditionnements pour des marques de luxe et des imprimés de prestige (almanachs, brochures, cartons d'invitation, etc.). Il fait appel aux meilleurs illustrateurs, André Hellé, Jack Roberts, Edy-Legrand, et, à partir des années 1920, à toute une pléiade d'artistes russes parmi lesquels Brodovitch, Rojankovsky, Nathalie Parain. De jeunes photographes comme Jean Moral, Roger Parry, Pierre Boucher, Lucien Mazenod ou Louis Caillaud contribuent à insuffler l'esprit de la « nouvelle vision photographique » au sein de l'atelier. Tolmer publie, en 1931, Mise en page, The Theory and Practice of Layout, édité par The Studio Ltd, à Londres – qui édite par ailleurs la revue Modern Photography. Le texte est en français et en anglais, dans une unique édition illustrée de quinze planches hors texte en couleurs, montées sur onglets. L'ouvrage se présente comme un manifeste pour une « Nouvelle typographie », beaucoup plus décorative que celle revendiquée en Allemagne par Jan Tschichold en particulier. Tolmer en aurait conçu le principe, et l'aurait finalisé avec Jean Moral et Louis Caillaud. Toutefois, la « patte » de Brodovitch est aisément décelable, bien qu'il ait alors quitté l'atelier. Mise en page est également une réponse aux publications d'Arts et métiers graphiques et aux productions du Studio Deberny et Peignot, créé en 1930.