Spécimen général, volume 2, fonderie Peignot (1904)

Le second volume du Spécimen général de la fonderie Peignot, publié en 1904, recense les caractères de labeurs et de journaux, les caractères Didot, ainsi que les caractères Néo-Elzévirs et Vieux-Styles. Cet impressionnant ensemble destiné à l'édition et à la presse écrite, constitué dans les dernières décennies du XIXe siècle, représente un modèle pour la typographie de labeur en France jusque dans les années 1920. La suite du Spécimen comprend à nouveau le Grasset romain et italiques et les types d'Auriol, pourtant déjà présentés dans le volume 1. L'ouvrage se conclut par le matériel d'installation et les fournitures générales pour l'imprimerie.