Divertissements typographiques 4, Europe et Studio, Deberny et Peignot (1931)

La quatrième livraison des Divertissements typographiques, édités par la fonderie Peignot pour promouvoir ses caractères, est consacrée à l'Europe et à la fondation du Studio Deberny et Peignot, soit un atelier de composition publicitaire alloué à la « typo-photographie ». En achetant les droits du Futura à Bauer pour la France, ses colonies et les pays francophones, la plus célèbre fonderie française comble un manque criant en matière de caractère moderne, largement utilisable dans les imprimés publicitaires et dans la presse illustrée. Rebaptisé Europe, les trois graisses du Futura ont commencé d'être commercialisées avec succès en 1930, leur parution étant annoncée dans Arts et métiers graphiques et dans le précédent Divertissements typographiques. Mais, il n'est nulle part mentionné l'origine du type. Quant à la création du Studio Deberny et Peignot, il s'agit également d'une initiative cédant à la mode de la « Nouvelle typographie » et aux préceptes de la « Typo-photographie » prônés par les Allemands. Les textes de Jan Tschichold traduits en français dans AMG, en 1930, et l'exposition du Deutsche Werkbund (soit le Bauhaus de Gropius et Moholy), la même année à Paris ont certainement contribué à cet engouement nouveau.