Deberny et Peignot Classification des caractères (1923 v.)

Deberny et Peignot à ses débuts, soit lors de la fusion des deux grandes fonderies de l'avant-guerre, vers 1923, édite une affichette destinée aux imprimeurs intitulée « Classification des caractères d'imprimerie selon leur empattement ». Il s'agit d'une reprise de la classification que Francis Thibaudeau, ancien conseiller de la fonderie Peignot, a publié dans son ouvrage La lettre d’imprimerie, en 1921. Quatre grandes familles s'en dégagent : les élzévirs (empattement triangulaire), les didots (empattement filiforme), les antiques (sans empattement) et les égyptiennes (empattement quadrangulaire). Thibaudeau ajoute les catégories « écritures » pour les scriptes et « fantaisies » pour les caractères de publicité.
Document : archives Signes