Thielman Kerver, Livre d'Heures (1520)

Thielman Kerver, dont on ignore la date de naissance, fut un des nombreux Allemands à s'installer à Paris aux débuts de l'imprimerie. Libraire juré de l'université, à partir de 1498, il s'associe avec Georges Wolff, ce qui lui permet d'enrichir son matériel typographique et de bénéficier de bois gravés de belle facture. Il s'établit à l'enseigne de la Licorne jusqu'à sa mort en 1522. Kerver est sans doute l'un des plus remarquables éditeurs des livres d'heure, qui connaissent leur apogée à Paris de 1480 à 1520 environ. Jean Dupré et Antoine Vérard l'avaient précédé, mais Kerver singularise plus nettement ses ouvrages des manuscrits enluminés pour leur conférer une pleine dimension typographique. Ses livres d'heures reprennent les canons médiévaux, soit la compilation d'un calendrier liturgique, d'un répertoire de prières et d'un psautier destinés au quotidien du croyant. Ils sont remarquablement composés en caractères gothiques puis en romains humanistiques, et associés à de splendides gravures accompagnées de bordures et d'ornements de bas de page tout aussi précieux. Ce dossier présente une des dernières réalisations de Kerver, datée de 1520, imprimée In 8° avec 47 gravures.
Document : bibliothèque de l'école Estienne