Henri II Estienne, Ciceronianum Lexicon græco-latinum (1557)

Henri II Estienne (1528-1598) fils de Robert, bénéficie d'une forte éducation humaniste et possède plusieurs langues, dont le grec, qu'il écrit et parle à la perfection. Devenu imprimeur et savant typographe à son tour, il se partage entre Paris et Genève, au gré des aléas politico-religieux de son temps et de ses déboires pécuniaires. Le Ciceronianum Lexicon græco-latinum est un de ses premiers ouvrages publiés, en 1557. Il s’agit d’un dictionnaire des citations traduites du grec que l’auteur a puisées chez Cicéron. Il constitue un outil des plus utiles pour qui veut rechercher l’influence du grec sur le sens de certaines expressions latines. Il est également remarquable pour son parfait équilibre typographique, du à la maîtrise du blanc dans la page et à l'emploi de caractères d'exception. Le grec est composé en grecs du roi, gravés par Garamond, sous la houlette de Robert Estienne dix ans auparavant, et dont ce dernier a emporté deux jeux de matrices à Genève. Le romain n'est autre que celui que son père fit graver pour son propre compte dans les annés 1530. L'italique toutefois n'a pas les qualités des créations de Granjon.
Document : bibliothèque de l'école Estienne