Henri II Estienne, Theocriti aliorumque poetarum Idyllia (1579)

Henri II Estienne publie à Genève, en 1579, un recueil des poètes grecs de l'Antiquité, des Idylles de Théocrite au vers figurés de Simmias de Rhodes. Cet ouvrage de petit format (in 16) comporte de véritables prouesses de composition puisqu'il s'agit de retranscrire notamment les « calligrammes » de Simmias, connus jusqu'alors en manuscrits, dont Henri Estienne avait déjà fourni une représentation dans son Poetae Graeci principes heroici carminis et alii nonnulli : Homerus, Theocritus, paru à Genève en 1566. Les textes prennent ainsi la forme des objets qu’ils évoquent : une double hache crétoise, un œuf, une aile d'oiseau. Imprimé en grecs du roi, dont Henri II Estienne dispose, l'ouvrage est un chef d'œuvre typographique qui va durablement marquer la discipline. La même année, la situation d'Henri Estienne se dégrade à Genève tant sur le plan financier que sur celui de la morale de ses publications, et il doit s'éloigner de la ville.
Document : bibliothèque de l'école Estienne.
Ouvrage numérisé : https://play.google.com/books/reader?id=8mabXNfCxqUC&printsec=frontcover&output=reader&hl=fr&pg=GBS.PA422