Ovide Reynard, Album alphabétique de 500 lettres ornées (1841)

Ovide Reynard, dont on sait peu de choses, hormis sa date de naissance (1817) et qu’il fut probablement calligraphe et illustrateur, publia deux ouvrages curieux traitant de l’ornement et de la lettre, dans les années 1840. Son Album alphabétique de 500 lettres ornées, édité par Fleury Chavant, en 1841, connut un franc succès, contribuant à la mode romantique des lettres médiévales et de la Renaissance. Il poursuivit son projet de mise en valeur des prouesses décoratives du passé en faisant paraître ses Ornements des anciens maîtres des XVe, XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles, en trois volumes, chez A. Lévy, en 1844. La revue L’Artiste, dans sa livraison d’avril 1845, a salué ce dernier : « Voyant la pauvreté de notre architecture actuelle, la stérilité de la plupart des décorateurs, M. Ovide Reynard a voulu remettre sous les yeux des ornemanistes, des architectes, des ciseleurs, tous ces charmants caprices échappés à la plume ou au burin des maîtres de toutes les écoles. » C’est probablement en des termes analogues que les contemporains ont accueilli l’Album alphabétique.
Document : bibliothèque de l'école Estienne (format : 43 x 28 cm).