Jan Tschichold, Vues cavalières sur le modernisme en typographie (1961)

Jan Tschichold, Vues cavalières sur le modernisme en typographie, Monotype corporation, 1961, 20 pages, 23 cm. (Préface par André Tschan).
Le texte de Jan Tschichold a été publié originellement en allemand sous le titre Zur Typographie der Gegenwart, par la société Monotype, en 1960. La brochure, dont Tschichold est « l’ordonnateur de l’arrangement typographique », comme il est indiqué en conclusion, constitue également un spécimen résumé de l’Erhardt. Caractère romain, édité par Monotype en 1937, sous l’appellation de Série 453, l’Erhardt a été quelque peu remanié et doté d’un demi-gras pour répondre aux besoins de l’époque, et baptisé du nom de la fonderie de Leipzig qui l’avait mis en œuvre au XVIIe siècle. Ses sources remontent en effet à un type conçu par le typographe hongrois Nicolas Kis, qui livra le premier romain réglé sur la chasse des caractères gothiques, destiné au monde germanique. Il est à noter que Tschichold au moment de la parution de son texte a débuté sa recherche sur le Sabon, qui détrônera l’Erhardt en tant que revival d’un type romain ancien.
Le texte de Tschichold est reproduit dans la partie « Références » de ce site, avec un commentaire précisant son contexte et son étonnant écho trente ans après la parution de « Qu'est ce que la nouvelle typographie et que veut-elle ? », seule contribution publiée en français par son auteur auparavant.
(Voir : Arts et métiers graphiques n°19 (1930), pp. 46-52).