Défense et illustration de la lettre, classification Vox (1955)

Sous l’intitulé Défense et illustration de la lettre, la brochure illustrée mise en œuvre par Maximilien Vox et réalisée par la société Monotype, a pour objectif d’incarner la classification des caractères que Vox a établie au début des années 1950 et qui a déjà fait l’objet de présentations et de discussions dans le cadre des Rencontres de Lure depuis 1953. Défense et illustration de la lettre est installée en encart dans Caractère noël 1955, l’annuel de l’imprimerie dirigé par Vox, qui rend compte assidument de l’essor des Rencontres et des débats qui s’y tiennent. Elle se présente sous la forme d’une série de double pages, consacrées chacune à une famille de caractères. En page de gauche, un commentaire original de Vox. En page de droite, un dessin ou une composition symbolisant une famille. L’ouverture se fait sur les « Manuaires », que Marcel Jacno illustre en reprenant de sa main un texte sur Picasso et l’écriture. Les autres représentations sont confiées à des artistes familiers des Rencontres de Lure, dont Gourmelin, qui se révélera par la suite comme un des grands illustrateurs français de la seconde moitié du siècle. Deux compositions sont dues à Gérard Blanchard, futur successeur de Vox aux Rencontres, et à Jean Garcia, autre typographe fidèle soutien de Vox.

Document : archives Signes.