Fonderie Nebiolo, spécimens (1948-1967)

Aldo Novarese (1920-1995) est sans doute le typographe italien le plus prolifique du XXe siècle. Collaborateur très jeune de la fonderie Niebolo, à Turin, il contribue à la création de plusieurs types sous la direction d’Alessandro Butti, dès la fin des années 1930. Ils mettent en œuvre au début des années 1950, le Microgramma, antique de titrage. Devenu à son tour directeur artistique de Nebiolo, Novarese complète le Microgramma d’une série de bas de casse, qu’il publie, en 1962, sous l’appellation d’Eurostile. Sensible à la notion de « typographie latine », il participe régulièrement aux Rencontres de Lure, où il est convié à présenter et commenter ses nombreuses réalisations. Nebiolo déployant un important matériel de promotion en français : annonces presse, spécimens et catalogues. Ce dossier présente les spécimens des caractères :
— Rondine (1948) une scripte due à Alessandro Butti,
— Augustea (1951) de Butti et Novarese,
— Slogan (1957) de Novarese,
— Recta (1959) de Novarese,
— Estro (1961) de Novarese,
— Magister (1966) de Novarese,
— Forma (1966-67) auquel ont contribué les graphistes et typographes : Franco Grignani, Giancarlo Iliprandi, Bruno Munari, Ilio Negri, Hans Neuberg, Oriani et Tovaglia, sous la direction de Novarese.
Document : archives Signes.