ITC Cheltenham (1975-1978)

Selon le texte de présentation du spécimen, le redessin du Cheltenham, opéré par Tony Stan, représente le revival par excellence que revendique ITC : s'inspirer du modèle historique mais se placer au goût du jour, en matière de hauteur d'x et d'encombrement notamment. Tony Stan développe quatre graisses de romains avec leurs italiques, auxquels il associe les « condensed » correspondant, ainsi que des caractères de titrage, Contour et Outline Shadow, tout de même fort éloignés des origines.
Document : archives Signes.