L'Or, André Chante, collection Hollenstein (1969)

André Chante (1936-1995) est un illustrateur, graphiste et typographe dont les travaux au sein du Studio Hollenstein ou à titre personnel ont marqué les années 1960-70. Directeur artistique chez Hollenstein, il prend en charge notamment l’identité visuelle des nouvelles halles de Rungis, ouvertes en 1969, ou la formule du magazine IBM Informatique. Dessinateur de lettres, il a créé – parfois sous le pseudonyme d’Andy Song – des types fantaisie emblématiques de son époque, diffusés dans le cadre de la Collection Hollenstein. L’Or, caractère de titrage conçu à partir de 1967, est inspiré tout à la fois du Bifur de Cassandre, dont l’aspect cinétique aurait été accentué à l’extrême, et des « cœurs volants » de Marcel Duchamp mis en œuvre dans les années 1930 et consacrés en couverture de la revue Cahiers d'Art (n° 1-2, 1936) par Duchamp lui-même. A cet égard, la « réaction optique vibratoire » propre aux « cœurs volants », fondée sur l’alternance de deux couleurs saturées, un vermillon et un bleu intense, est à la base des jeux d’applications qu’André Chante propose pour l’usage de son caractère. Il fait ainsi imprimer une superbe plaquette en sérigraphie où les formes géométriques élémentaires de l’Or, réhaussées de divers tons de rouge et de bleu, proposent une création digne de l’Op Art. La renommée d’André Chante est grande à l’Etranger, la revue Novum Gebrauchsgraphik, notamment, lui consacre plusieurs articles et lui confie sa couverture trois fois de 1968 à 1972, les deux dernières interventions sont l’occasion pour Chante de mettre en valeur ses caractères, respectivement l’Or et l’Indigo.
Document : association Signes.