Collection Hollenstein, affiche spécimen (1974)

Graphiste suisse, établi à Paris au milieu des années 1950, Albert Hollenstein (1930-1974) ouvre un studio publicitaire, dont le succès ne se dément pas jusqu’à sa mort accidentelle, et dont l’effectif comportera près d’une centaine de collaborateurs. André Chante, Daniel Sinay en sont les principaux directeurs artistiques dans les divers domaines d’intervention : graphisme généraliste, édition et presse écrite, communication, etc. Outre la commande, le studio est un laboratoire de recherches typographique, graphique et photographique. Il offre également des cours du soir et accueille des conférences. Au plan typographique, l’entreprise d’Hollenstein développe le photo-titrage, promeut ses propres créations, dont le Brasilia, diffuse l’Helvetica à partir de 1959, et lance l'American Type Shop qui popularise un répertoire de types américains dont les Franklin Gothic et News Gothic. Au fil du temps, la conception de caractères exclusifs se renforce et la Collection Hollenstein est lancée au début des années 1970 qui comprend, aux côtés de types classiques ou provenant de licences d’ITC, des réalisations de quelques uns des meilleurs typographes français. Avec pour chez de file Albert Boton, Jean Alessandrini, André Chante, José Mendoza, parmi d’autres, œuvrent pour Hollenstein. L’affiche spécimen présentée dans ce document a été réalisée par André Chante.
Document : association Signes.