Jean Epstein, Claude Dalbanne, Bonjour Cinéma, (1921)

Les éditions de la Sirène, fondées à Paris en 1917, publient les auteurs parmi les plus marquants des années de la fin de la guerre, jusqu'en 1923, quand la maison cesse d'exister. Blaise Cendrars, Guillaume Apollinaire, Max Jacob, Jean Cocteau y contribuent, illustrés par Picasso, Fernand Léger, André Lhote, Raoul Dufy. La direction artistique est assurée par Bertrand Guégan, futur collaborateur de Arts et métiers graphiques, et l'impression par Marius Audin (à partir de 1920). Cendrars dirige la « Collection des tracts », qui offre une série de livrets où recherches plastiques et typographiques sont mises à l'honneur. Cendrars et Léger y publient d'ailleurs La Fin du monde filmée par l'ange Notre-Dame, en 1919. Jean Epstein (1897-1953) délivre une ode au cinéma – il débute une carrière de réalisateur l'année suivante, un des plus talentueux de sa génération. Claude Dalbanne (1877-1964) est un artiste lyonnais, proche des Futuristes, avant de devenir historien du livre et le conservateur du Musée de Gadagne à Lyon où il crée le Musée de la marionnette.
Document : association Signes